Première partie sur trois d’une interview de Sudhir Tiwari en avril 2018. Thème central de l’interview: le Yoga traditionnel.

 

Neda : Merci de nous accorder un peu de temps pour discuter d’aspects importants du Yoga. La première question que j’aimerais vous poser est: qu’est-ce que le Yoga, qu’est-ce que ça signifie ?

Sudhir : Voyez-vous, le Yoga a un sens littéral et le Yoga a aussi un sens sous-entendu, et le Yoga a un sens qui s’applique à la vie de tout le monde. Maintenant si on se penche sur le sens littéral du Yoga, la racine sanskrite du mot est YUJ. YUJ signifie joindre, YUJ signifie rassembler, c’est le sens littéral. Ensuite si vous approfondissez un peu plus, qu’est-ce que le Yoga ? Rassembler signifie également intégrer, mettre toutes les pièces ensemble. Maintenant en ce qui concerne le Yoga s’appliquant à nos vie, alors la façon dont nous définissons le Yoga en tant que Yoga est l’intégration de la personnalité et c’est ce que Swami Kuvalayananda disait à propos du Yoga. Sa définition du Yoga était que le Yoga constitue l’intégration de la personnalité. Maintenant allons un peu plus loin et réfléchissons un peu. Qu’est-ce que la personnalité, qu’est-ce que notre personnalité et pourquoi a-t-elle besoin d’être intégrée ? Donc si vous observez un être humain, si vous analysez un être humain, la personnalité se définit sur la base du corps, sur la base du mental, sur la base de l’intellect, sur la base des intérêts, sur la base des émotions, et sur la base des pensées. Maintenant parfois, et je précise que je ne veux pas dire souvent quand je dis parfois, pour une majorité d’entre nous, tous ces aspects de notre personnalité ne fonctionnent pas bien ensemble. Si le corps est fort, le mental est faible. Le mental est fort, parfois le corps ne fonctionne pas correctement, parfois les pensées ne sont pas positives, elles sont négatives, parfois tant qu’il y a toujours un compromis, et c’est cela, selon le Yoga, qui est la cause des déséquilibres et le déséquilibre c’est la maladie. Donc le Yoga dit qu’en intégrant votre personnalité, vous rendez un être humain plus fort, vous rendez un être humain meilleur, afin qu’il contribue non seulement à lui-même, mais également à tout le monde. Donc l’intégration de la personnalité la façon la plus simple d’expliquer ce qu’est le Yoga. Je sais qu’il y a des définitions compliquées, mais l’idée générale est de simplifier, de tout rassembler, toute la personnalité, et c’est cela le Yoga.

Neda : Vous avez mentionné Swami Kuvalayananda, pouvez-vous nous en dire un peu plus à son sujet ?

Sudhir : Swami Kuvalayanandaji était un pionnier dans le domaine du Yoga. Vous savez, beaucoup de gens font une comparaison. Ils disent qu’Einstein était à la science, ce que Swami Kuvalayananda était au Yoga. Il est né en 1886 et il était formé en sanskrit et en éducation physique. A un moment de sa vie, voyez-vous, il a voulu se mettre en quête de spiritualité et, comme c’est de tradition en Inde, vous devez trouver un maître. Donc il a trouvé son maître swami Paramahamsa Madhavdasji, et swami Madhavdasji a donné à swami Kuvalayanandaji une mission, et il dit à swami Kuvalayanandaji que le Yoga à travers le monde est maintenant dilué, parce qu’à ce moment-là les sciences yoguiques en Occident particulièrement et même en Inde continuaient à se diluer.

Neda : C’était au début du 20ème siècle …

Sudhir : … début du 20ème siècle et swami Madhavdasji en étant conscient, il dit : maintenant tu dois amener la science, la science moderne, dans l’explication et swami Kuvalayanandaji fut le premier homme au monde à amener ensemble le Yoga et la science. Il a créé un lieu qui s’appelle maintenant l’institut de Yoga Kaivalyadham où se rencontrent le yoga traditionnel et la science moderne. Donc ceci est sa contribution au monde du yoga. Donc à notre époque, directement ou indirectement, peu importe qui fait du Yoga, ou quelle sorte de Yoga, nous devons tous beaucoup à swami Kuvalayanandaji.

Neda : Et quand on parle de Yoga traditionnel, qu’est-ce que cela signifie véritablement ?

Sudhir : Voyez-vous, ce n’est pas si difficile. Gardez à l’esprit que le Yoga en tant que science a évolué dans le temps. Personne ne sait exactement, vous ne pouvez pas identifier quand il a commencé. Vous savez, il y a des gens qui disent qu’il existait quand telle personne était vivante, qu’il existait lorsque la bhagavad-gita a été écrite, qu’il existait à la période védique, donc nous savons que le Yoga a existé tout du long, et arriva le moment dans l’histoire du Yoga où Maharishi Patanjali, certains disent qu’il est né autour de 350 avant Jésus, certains affirment il y a 5000 ans, mais il a créé un protocole, particulièrement pour les pratiques que l’on met en place. Cela ne signifie pas que les pratiques n’étaient pas faites comme ça avant lui, les pratiques étaient faites comme cela avant lui, mais sur la base de l’observation il a créé un protocole spécialement en ce qui concerne les le pratiques que nous faisons, à savoir asanas et pranayam. Le protocole de Patanjali est tel qu’il a défini la pratique, voici comment faire la pratique en général, les asanas, voici comment faire les asanas. Cependant il y a des milliers d’asanas, mais le principe derrière leur exécution est unique. Il a également dit ce qu’ils sont et ensuite il a ajouté que su si vous faites les asanas selon la définition, selon la technique, alors voici le résultat qu’on peut en tirer. Ceci est devenu le fondement de la tradition. Ce que fait la tradition, elle vous donne une définition de la pratique, elle vous donne la technique de la pratique, et sur la base de la technique et de la définition, le résultat de la pratique. Les pratiques étaient faites avant Patanjali mais il est celui qui lui a donné un protocole and ceci est devenu le fondement de la tradition et ensuite des yogis plus tardifs, avec des textes comme Hathapradipika, Gherandasamhita, et ainsi de suite, ils suivent les principes yoguiques basiques de la pratique. Voici ce qu’est le Yoga traditionnel. Donc comme je le dis souvent, voyez-vous, il y a 50 ans quand vous alliez pratiquer du Yoga, vous disiez Je vais faire du Yoga, personne ne vous posait de question, le Yoga voulait dire Le Yoga, mais maintenant si vous faites la même chose alors une centaine de questions vous tombent dessus: quel sorte de Yoga, ou style de Yoga, quel type de Yoga ? Vous voyez, il y a 50 ans le Yoga voulait dire Yoga, un point c’est tout, pas de questions, donc ce qui a existé pendant des milliers d’années avant cette situation est la tradition parce qu’elle propose un protocole spécifique, et pas seulement un protocole spécifique, ils disent que c’est traditionnel mais en en profondeur il est également très scientifique parce qu’il adresse plusieurs problèmes, des problèmes scientifiques, âge, problèmes de santé, et ainsi de suite, donc il y a une manière systématique de faire les pratiques, c’est ce que la méthode traditionnelle signifie.

Neda : Et quand on parle de ces pratiques aujourd’hui, le Yoga est souvent identifié à la pratique posturale. Donc quelle est la place de la pratique d’asanas dans le Yoga traditionnel ?

Sudhir : Voyez-vous, les asanas sont importants, ce n’est pas qu’ils ne soient pas importants, mais les asanas ne sont pas un but en soi. Gardez toujours à l’esprit que le Yoga est l’intégration de la personnalité, comme je l’ai dit. Les asanas sont probablement un moyen. Maintenant je vais vous donner … un autre point de vue Il y a une autre définition du Yoga, qui vient d’un autre texte et qui dit: [citation en sanskrit]
ce qui signifie vos activités, tout ce que vous faites, vos actions, quelles que soient les actions, mais ils disent qu’accomplir vos actions avec sincérité, accomplir vos actions avec unité, c’est le Yoga. Les actions mentales, les actions physiques, vous devez être présent.
Mais les textes disent aussi: [citation en sanskrit]
Le seul moyen dont nous disposons pour accomplir, quelles que soient les tâches qui nous incombent, c’est notre corps, n’est-ce pas ? Si je veux aider quelqu’un, je veux cuisiner, je veux faire quelque chose d’autre, est-ce que je peux y arriver sans le corps ? Pouvez-vous penser sans le corps ? Penser ? [citation en sanskrit]
Le corps est seulement le moyen pour accomplir ce que nous avons besoin d’accomplir. Et puisque c’est le seul moyen dont nous disposons, il doit être gardé vide. Même le but du Yoga qui est l’intégration de la personnalité ne peut pas être atteint sans le corps. Donc le corps doit être gardé en bonne santé et c’est là où les asanas jouent un rôle important. Donc oui les asanas jouent un rôle important, mais ils ne sont pas le yoga. Ils sont le portail, la voie d’entrée vers le Yoga, avec les Yamas, Niyamas, Asanas. Le yoga est une pratique bien supérieure. C’est l’intégration, cela implique beaucoup d’autres choses, ça implique le pranayam, ça implique Dharana, Dhyana, la méditation, la contemplation, la concentration. Donc ce sont toutes ces choses, mais les asanas ont une place légitime, mais comme je l’ai dit, ils sont la phase de démarrage quand on cherche à garder le corps en bonne santé. Ce n’est pas de l’acrobatie, les asanas ne sont pas des figures acrobatiques. C’est un moyen très simple de garder le corps en bonne santé, le principe étant que tous les organes dans le corps doivent être stimulés et que le positionnement des parties du corps soit tel que chaque système dans le corps est tonifié, ce qui contribue à la santé. Donc voici la véritable démarche et Patanjali a aussi décrit comment faire les asanas. Donc voici l’importance des asanas quand on parle de Yoga, pour garder un corps en bonne santé.